Latrines pour Holly et Koul Pon Gane

Voici la progression de la construction des latrines à l'école de Holly et Koul Pon Gane (quatre blocs par école) dans la région de Gaoua (Sud-ouest du Burkina Faso), projet financé par la Mairie de Casares (Málaga), qui nous a donné la subvention demandée dans son édition "Premios Blas Infante 2018", présentée conjointement par CIM Burkina et la ONGD amie Escuela Sansana de Madrid.

Nous joignons également une photo de la cérémonie de remise des prix (à laquelle le président de Escuela Sansana a assisté le 05/07)

31/08/2018

Crowdfunding de soutien à la Coopérative de femmes Mousso Faso

Cette campagne de crowdfunding a pour objectif l'amélioration des conditions de travail dans la culture du souchet des femmes de la coopérative Mousso Faso (au Burkina Faso), créé après le tournage du documentaire  "TIGERNUT: la patrie des femmes intègres".

En vue de l'importance de ce qui dans le documentaire est dénoncé, s'est fondée la coopérative Mousso Faso avec l'objectif d'améliorer les conditions de travail précaires des femmes pour rendre le même digne, puisque ce sont elles qui réalisent traditionnellement le travail de semailles et de ramassage, et pour obtenir comme alternative un commerce équitable dans ses cultures. De plus, dans ses statuts il contemple la scolarisation obligatoire des fils et filles de ses associées, les soins de santé et d'autres aspects sociaux.

Au Burkina Faso, le pourcentage de filles qui vont à l'école est faible et diminue encore plus lorsqu'elles atteignent le secondaire. La plupart des femmes n'ont pas accès à des études professionnelles, et beaucoup d'entre elles travaillent dans l'agriculture.

La coopérative Mousso Faso travaille dans la province de Poni, située dans la région sud-ouest du pays. Dans cette région, il existe une grande tradition dans la culture du souchet. Jusqu'à présent et en raison du manque de protection, les tâches de culture impliquent l'exposition des travailleuses à des piqûres de serpents et de scorpions entre autres difficultés. En général, leurs cultures sont très mal payées par des intermédiaires qui, dans de nombreux cas, ne respectent pas les contrats et imposent des prix très bas.

La création de la coopérative Mousso Faso, qui regroupe 150 femmes autour de Gaoua, cherche à promouvoir le commerce équitable et, avec ça, l'amélioration du niveau de vie des femmes, ainsi que la formation et les conditions minimales de sécurité au travail.

D'autre côté, Mousso Faso a pour objectif, dans un proche avenir, agrandir et englober plus de zones de culture, ainsi que réunir plus de femmes qui travaillent le souchet au Burkina et d'autres pays voisins, comme le Mali et le Níger; qui se trouvent malheureusement dans la même situation.

Avec cet objectif se lance cette initiative de crowdfunding, dans laquelle la coopérative a défini une série de mesures basiques et des outils agricoles avec lequel il serait possible de renverser dans une grande mesure la situation actuelle, ainsi que d'alléger le travail de ces familles.

Jour de l'Afrique à Valence

Cette semaine nous célébrons à Valence la semaine de l'Afrique, qui culminera demain dimanche, 17/06, aux Jardins de Viveros avec un jour plein de couleur, odeur, musique et atmosphère africaine, dans lesquelles CIM Burkina nous serons avec notre carpe solidaire. Nous vous attendons à tous/toutes!

16/06/2018

Nous continuons avec le projet dans l'école "Camille Kambou"

On continue avec la progression de la construction des dortoirs de l'école de formation professionnelle "Camille Kambou" pour des filles déscolarisées ou non scolarisées. Ce sont les dernières images que nous viennent de Gaoua. De nouveau nous voulons remercier pour le financement de ce projet à la générosité de l'une de nos associées, qui l'a complètement financé.

13/06/2018

Progression de la construction des dortoirs du centre de formation professionnelle "Camille Kambou"

Les dortoirs de l'école de formation professionnelle "Camille Kambou" pour des filles déscolarisées ou non scolarisées, prennent forme. Ce sont les dernières images qui nous arrivent de Gaoua. De nouveau nous voulons remercier pour le financement de ce projet à la générosité de l'une de nos associées, qui l'a complètement financé. Des coeurs généreux comme le sien rendent ces projets possibles.

31/05/2018

Règlement général de protection des données

Avec l'objectif de remplir le nouveau Règlement général de protection des données de la Union européenne (RGPD), applicable depuis le 25 mai 2018, nous avons mis à jour notre politique de confidentialité. Ces modifications comprennent des explications sur la manière dont nous utilisons vos informations, notamment en ce qui concerne vos droits, options et contrôles..

En CIM Burkina, nous prenons très au sérieux votre vie privée et protégeons avec le plus grand soin et rigueur vos informations personnelles et vos droits.

25/05/2018

25 Mai. Jour d l'Afrique

Nous ne voulions pas laisser passer en silence cette date si significative pour le continent africain : 25 mai, journée commémorant la fondation de l'Organisation de l'unité africaine (OUA), fondée le 25 mai 1963 dans le but de promouvoir l'unité et la solidarité des Etats africains et d'éradiquer le colonialisme.

Nous nous joignons à cette demande dans l’espoir que la fin du colonialisme soit plus que des mots; dans l'espoir qu'une fois pour toutes la souveraineté et l'indépendance des Etats africains seront respectées et on verra la fin de la spoliation systématiqu d'un continent qui reste, sans repos, la réserve de ressources d'occident et contrôlé sans scrupules par les grands intérêts commerciaux qui n'arrêtent pas de dévaster les richesses étrangères; parce que l'Afrique n'est pas un pauvre continent, mais systématiquement appauvri.

25/05/2018

Tigernut: La Patrie des Femmes Intègres

Le prochaine 18 mai suivant, vendredi, CIM burkina organise l'émission du documentaite “Tigernut : La patrie des femmes intègres” dans les cinémas Albatexas à 20:00 h, situés dans la Place de Fray Lluís Colomer, 4, 46021 Valence.

Ce documentaire dévoile un réseau international de présumés cas de corruption, escroquerie et abus commis par des sociétés valenciennes qui spolient des ressources en Afrique (notamment au Burkina Faso et au Mali) dans le secteur des souchets (“tigernut” en anglais), le nouveau super-aliment à la mode dans le monde occidental.

Nous aurons la présence d'Antxón Monforte (auteur, producteur, réalisateur et réalisateur) et Justin Sigouinda (provenant du Burkina Faso), l'un des protagonistes du documentaire et ancien producteur de souchet africain, aussi président de la coopérative Mousso Faso récemment créée à Ouagadougou (capitale du Burkina Faso) pour travailler de nouveau le secteur du socuhet sous le commerce équitable.

CIM Burkina soutient ce documentaire accepté déjà dans 19 festivals internationaux (Los Angeles, Harlem, Bogotá, Lima, Cannes, Toulouse et une longueur et bien d'autres), entre ceux-ci le Festival de cinéma d'Amnistie Internationale en France : “Au cinéma par les DD.HH.”.

Extension du centre de formation professionnelle "Camille Kambou"

L'école de formation professionnelle "Camille Kambou" à Gaoua est un centre de formation professionnelle pour jeunes filles non scolarisées ou déscolarisées avec lesquelles nous collaborons depuis plusieurs années. Il y a des filles qui viennent de très loin (jusqu'à 30 km). Elles habitent là-bas étant donné l'impossibilité de rentrer chez elles tous les jours (elles ne le font qu'une fois par mois et à pied. Les moyens scolaires limités sont la cause de la surpopulation des filles à l'heure de dormir, ainsi qu'un problème dans les recours dont elles disposent..

Grâce à la générosité de l'une de nos associées, un agrandissement du centre est construit pour que les filles puissent être dans lui plus dignement et disposent de plus d'espace, tant pour ses études comme pour dormir.

Voisi joints les photos de la première phase de construction, ainsi qu'une photo des chambres actuelles.

15/04/2018

Pages