Nos condoléances

CIM Burkina regrette profondément et condamne l'attaque qui a coûté hier la vie à quatre personnes dans l'est du Burkina Faso alors qu'elles effectuaient leur travail. Nous présentons nos condoléances aux familles et amis de tous les défunts, ainsi que notre forte solidarité et notre engagement envers tout le peuple burkinabé. Nous continuerons à nous battre avec nos armes les plus puissantes : l'éducation. Que la terre leur soit légère.