Notre soutien aux femmes Afghanes

Depuis CIM Burkina, nous nous joignons à la campagne de collecte de signatures pour la pétition "Ouvrez les portes à l'Afghanistan et aux Afghanes" ; un cri unanime de sororité, d'empathie et de solidarité.

Le texte demande à ce que les frontières de l'Afghanistan restent ouvertes afin que toutes celles et ceux qui le souhaitent puissent quitter le pays, en particulier les femmes auxquelles, pour le simple fait d'être des femmes, "viennent s'ajouter une cruauté intolérable et supplémentaire à celle que subissent tous les Afghans indépendamment de leur statut".

Après ce premier point qui consiste à exiger du gouvernement taliban de maintenir ses frontières ouvertes, le communiqué appelle au "respect des devoirs élémentaires de solidarité et de compassion humaine en admettant dans les vols et convois de rapatriés étrangers le plus grand nombre possible d'Afghans et particulièrement d'Afghanes en danger imminent, qu'ils aient travaillé ou non au service des États ou des institutions que les talibans considèrent comme des ennemis".

Le troisième point du texte fait référence aux "femmes qui sont particulièrement exposées, que ce soit pour avoir eu un emploi interdit par les talibans, pour être allées à l'école et à l'université, pour avoir mené leur vie en dehors de la morale fanatique ou pour toute autre raison".

Vous trouverez ici le lien pour accéder à la pétition.