Voyage extrascolaire des élèves de Holly. Juillet 2017

CIM Burkina a financé une activité extrascolaire pour 28 élèves de l'école primaire de Holly.

Les professeurs ont sélectionné les 28 meilleurs élèves du cours des six classes de primaire (d'entre 8 et 13 ans environ) pour cette activité. Les élèves ont été accompagnés par deux professeurs, un agent de santé, un membre de l'association de parents, le directeur du collège et un membre de notre contre-part locale.

L'activité s'est développée le week-end du 1 et 2 juillet. Il faut souligner que plusieurs de ceux-ci des petites filles et des enfants ne sont jamais sortis de Holly ou de Gaoua, zone des interventions principales de CIM Burkina. N'oublions pas que Gaoua se trouve dans un environnement pratiquement rural, et Holly est un petit village à environ 14 kms de Gaoua.

L'activité a été communiquée aux autorités administratives comme il établit sa réglementation.

Le groupe est sorti samedi à 7:30 heure du matin de Holly dans un autobus et il s'est dirigé aux ruines de Loropeni, patrimoine mondial de l'humanité, où on leur a expliqué le contexte et l'histoire du lieu. Les enfants ont aussi visité une petite ville, et après avoir mangé, ils ont continué à Banfora, où ils sont arrivés sur 14:00 heures. Ils ont visité les champs de canne à sucre, et plus tard ils se sont promenés dans la ville et ont pris un rafraîchissement. Après ils ont visité du dehors une usine de rafraîchissements, en ne pouvant pas accéder à l'intérieur par sécurité.

Sur 17:00 h ils sont arrivés à Bobo – Dioulasso, où ils ont reçu quelques classes d'instruction civique sur le fonctionnement des sémaphores et de la circulation routière. Après cela, on a fait le repose, le dîner et après ils sont allés à dormir. N'oublions pas que Bobo – Dioulasso est la deuxième ville plus importante du pays.

Tôt le dimanche ils sont sortis pour visiter la sacrée tombe de TIEFO AMORO à Noumoudara, à 25 kms de Bobo – Dioulasso. Il s'agit d'un personnage historique qui est vénéré par sa résistance à la pénétration du colonialisme. De retour à Bobo, ils ont visité la maison de la culture, la vieille mosquée du vieux quartier, et le grand marché.

Sur 12:00 heures, ils ont marché vers Diébougou, où les élèves ont pu visiter différents cours d'eau de la province de Bougouriba, et la vie des chercheurs d'or de Diakadourou.
Après la nourriture à Diebougou, ils ont visité le barrage de Bapla à environ 10 kms.

Par la suite ils ont traversé les communautés rurales de Tiankora et de Borum-Borum avant d'arriver à Gaoua sur la 16:00 h. Là ils se sont reposéspendant une heure en prenant un rafraîchissement, pour sortir une heure après à sa destination finale : Holly, d'où ils sortaient le jour précédent.

L'arrivée à Holly a été un grandiose, avec tous les enfants excités par l'expérience.

Les professeurs envoyent sa reconnaissance profonde à tous les associées de CIM Burkina, puisque, en plus de l'émotion et de l'expérience des élèves, c'était un voyage très enrichissant pour tout le monde.